|

Cheeseburger au confit de cornichons

Je vous ai concocté aujourd’hui une recette qui m’a bien fait kiffé !!!! Le genre de recette qui fait du bien après une dure journée. Oui je vous parle de comfort food !!

C’est le petit plaisir de la soirée après une longue et dure journée. Se vider l’esprit en cuisinant rapidement quelque chose, s’occuper les mains et la tête. Et déguster son hamburger devant la télé. Miam !

Les deux dernières semaines ont été intenses au boulot. Beaucoup de sujets à traiter en parallèle, des réunions non stop, l’impression de ne pas sortir la tête de l’eau. Ma soupape de sécurité se sont les 2 heures que je passe avec ma fille le soir. Ça permet de sortir mon esprit de tout ça et de relativiser.

Bon malheureusement, parfois, il faut m’y remettre après qu’elle soit couchée. Mais les soirs où je suis « off » pour de bon, j’aime bien manger quelque chose de bon, d’appétissant. Et si en plus c’est rapide à faire c’est encore mieux. Je me lance un épisode de série et me voici installée. Les petits bonheurs simples de la vie !

Et vous? Vous les passez comment vos soirées en semaine! Dites-moi tout !

Cheeseburger confit cornichons | Cahier de gourmandises
Cheeseburger au confit de cornichons

Pour cette recette, j’ai utilisé des produits frais pour la garniture de mon cheeseburger : un mélange de mâche et de roquette pour la verdure, ainsi que quelques rondelles de tomates.

Pour changer de la sauce moutarde, j’ai également utilisé du confit de cornichons Bornibus. Je crois que je n’en aurai jamais acheté moi-même, mais ce produit-ci, je l’ai eu dans une box culinaire.

Même si je n’aime pas les cornichons, j’ai voulu le tester ! Et ma foi, dans un burger, ça va très bien ! Sur leur site, vous pourrez découvrir pleins de sauces et de condiments, ça a l’air pas mal aussi !

Confit de cornichons Bornibus | Cahier de gourmandises
Confit de cornichons Bornibus

Enfin, pour les pains à hamburgers, j’ai changé des traditionnels buns aux graines de sésame blanc, et j’ai plutôt choisi des pains type « pavés ». Je n’ai pas noté la marque que j’ai utilisé, mais j’avoue que j’ai trouvé que ça faisait plus naturel que les pains ronds industriels. Bref, soit j’en reprendrai des comme ça, soit j’en ferai des maisons (si si un jour ça arrivera!!!)

Et maintenant place à la recette de mon cheeseburger bien coulant au confit de cornichons !

Et vous, vous le cuisinez comment votre burger à la maison ?! Dites-moi tout en commentaire !!

Cheeseburger confit cornichons | Cahier de gourmandises
Cheeseburger au confit de cornichons

 

Cheeseburger au confit de cornichons

Préparation20 min
Cuisson15 min
Total35 min
Nombre de gourmands: 2
Auteur: Cahier de gourmandises

Ingrédients

  • 2 pains à hamburger
  • 2 steaks hâchés
  • 2 tranches de fromage à burger (cheddar)
  • 1 tomate
  • 2 poignées de mâche et roquette
  • Moutarde x2
  • 1 cuillère à soupe de confit de cornichon Bornibus
  • Sel et poivre du moulin

Instructions

  • Laver la salade et la tomate.
  • Couper la tomates en fines tranches. Oter les pépins.
  • Faire dorer les pains au grille-pain.
  • Pendant ce temps, faire cuire le steak haché dans une poêle à feu vif.
  • Tartiner l'intérieur des pains avec la moutarde.
  • Sur la moitié supérieure, tartiner de confit de cornichons.
  • Sur la moitié inférieure du pain à hamburger, déposer une couche de salade. Déposer le steak haché. Ajouter la tranche de fromage, puis deux rondelles de tomates.Fermer le hamburger.
  • Vous pouvez passer le hamburger quelques minutes au four chaud avant de servir.

J’espère que cette recette vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire si cela est le cas, ou si vous avez des questions sur la recette !

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Noter cette recette




L'option ci-dessous vous permet de recevoir les réponses à votre commentaire ou tous les commentaires suivants par email.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.